Conseil d’administration d’Eramet : Les Calédoniens ont suffisamment payé.

Générations NC se félicite de la décision du Conseil d’administration d’Eramet de ne pas déclencher dans l’immédiat la procédure de sauvegarde envisagée pour la SLN.

Néanmoins la menace plane toujours et les propos du PDG d’Eramet, Christel Bories nous interpellent en particulier lorsqu’elle assure que “Ce n’est pas systématiquement aux actionnaires de remettre de l’argent dans une société qui n’est pas capable d’en générer elle-même”((LNC 26/07/2019)

Générations NC rappelle à la PDG et aux actionnaires d’Eramet que les Calédoniens ont régulièrement mis la main à la poche pour soutenir la SLN en difficulté depuis de nombreuses années suite à des erreurs stratégiques et financières graves du groupe. C’est ainsi que :

– les Calédoniens payent une taxe de 2,8 XPF par litre de gasoil afin de financer une centrale électrique qu’Eramet n’a jamais voulu construire, un outil pourtant essentiel à l’amélioration de la compétitivité de la SLN;

– les Calédoniens ont accepté de céder une partie de leur sous-sol avec l’autorisation octroyée à la SLN d’exporter 4 millions de tonnes de minerai brut par an pendant 10 ans, ce qui n’est pas conforme aux principes du Schéma de Mise en Valeur des Richesses Minières voté à l’unanimité par les élus du Congrès en 2009 ;

– les Calédoniens, employés ou sous-traitants de la SLN, ont accepté de consentir des efforts significatifs en termes d’organisation du travail dans l’entreprise à la suite de la suppression d’environ 500 emplois;

Il est à craindre que cela ne soit pas suffisant puisqu’un nouvel effort est réclamé par Eramet de baisse du prix de l’énergie facturé à la SLN. Générations s’opposera à cette solution qui ne pourra se faire qu’au détriment des entreprises et des ménages calédoniens dont la facture d’électricité augmentera mécaniquement.